mardi 26 novembre 2013

Les top destinations héliski!





 


Heliski en Alaska : le meilleur du freeride !


 

L’Alaska est un endroit unique et sans concession.

Ce voyage est un pèlerinage vers ce qui nous réuni, le freeride.... Entouré d’un majestueux décor de glaciers....

A Valdez, petite ville typique de l’Alaska, authentique et originale à la fois, vous allez vivre un voyage unique et dépaysant. Lorsque vous arrivez, c’est déjà le début de l’aventure !

Les «Chugach Mountain» sont connues pour la qualité du manteau neigeux. Ici, la neige colle au mur comme nulle part ailleurs, la cohésion du manteau neigeux est extraordinaire, il est possible d’y rider des pentes beaucoup plus raides qu’en Europe avec des conditions de neige profonde.
 
 

Il est possible de descendre des faces comme vous avez rarement pu en skier, avec un sentiment de sécurité, et un risque beaucoup plus faible que partout ailleurs.

L’environnement et les panoramas sont exceptionnels, vous risquez de ne plus vouloir rentrer !

 

Découvrez sans plus attendre nos séjours heliski en Alaska!

 

Héliski en Laponie Suédoise : freeride possible au printemps !


 

Destination proche, la Suède vous permet d’envisager un long week-end d’héliski alors que la neige se fait rare dans nos stations françaises. Un environnement naturel sauvage, des rennes qui traversent la route sous vos yeux, le soleil qui brille à minuit … Autant de surprises qui vous promettent un réel dépaysement. De plus, à raison de 5 personnes par hélicoptère, vous pourrez skier à un rythme soutenu dans les combes, sur les pentes alpines et les glaciers.



La neige est toujours présente au rendez-vous !

 

Partez donc à 200 km au nord du cercle polaire : voyage heliski Laponie

 

Héliski en Roumanie : Le rapport qualité-prix !


 

Ridez les plus beaux spots d’Europe de l’Est avec nos séjours Héliski !

Le silence absolu, les congères, l’immensité du paysage, des sommets enneigés à perte de vue, voilà l’environnement qui vous attend dans les Carpates !



L'aventure elle-même vous laissera sans voix…

Embarquez pour un séjour inoubliable au pays de Dracula ! C'est l'expérience ultime du freeride, du défi et de l’aventure…

 

Découvrez nos séjours heliski Roumanie pour rider la meilleure poudreuse des Carpates!

 

 

Héliski Suisse – Italie : Les sommets mythiques à portée de ski !


 

Découvrez nos journées héliski à la carte en Suisse et en Italie, et laissez vous guidés par de véritables professionnels du freeride et de la haute montagne…
 
 

En collaboration avec nos guides expérimentés français, votre agence de voyage Adrenaline-Project a sélectionné pour vous les plus beaux spots des Alpes, afin de vous offrir des sessions incroyables et variées. Les dénivelés proposés répondront à votre soif de sensations fortes, et le plaisir de la glisse en poudreuse vous garantira d’intenses émotions !

Accédez aux meilleurs spots des Alpes: découvrez nos formules heliski en Suisse et en Italie

 

Voici donc les destinations héliski que nous proposons ! Mais l’été venu, une solution, partir en hémisphère sud ! Nous avons élaboré un séjour multi-adrénaline en Nouvelle-Zélande, bientôt un séjour exclusivement dédié à l’héliski ! Pour en savoir plus sur cette destination de rêve pour la pratique du sport extrême : voyage multi-adrenaline et heliski Nouvelle-Zélande

 


L’héliski, sport extrême par excellence, vous offrira toutes les sensations que vous recherchez : son caractère exclusif et vous faisant accéder à des sommets inexplorés, la glisse bien sûr et sa poudreuse profonde et vierge de toute trace, un environnement convivial et authentique, dans des destinations dépaysantes !

 

Alors à bientôt pour des sessions exceptionnelles !

mardi 12 novembre 2013

Zoom sur notre raid - expédition en Laponie Finlandaise - Traîneau à chiens


Raid-Expédition de 8 jours dans le grand nord polaire, dont 6 jours de traineau à chiens.







C’est une approche de l’expédition que nous vous proposons de vivre au coeur de la
région d’Inari, dans la forêt boréale et sur des lacs gelés, à 350 kms au nord du cercle polaire.

Vous conduirez vous-même votre attelage qui pourra parcourir des distances de 25 à 40 kms par jour. Le rythme des étapes vous permettra d’observer, admirer et photographier la nature encore sauvage du Grand Nord et de profiter des sensations liées à un environnement aussi extrême.

 

Nos + :

- Petits groupes (4 personnes maximum par raid),

- Retour aux sources loin du tourisme de masse,

- Dépaysement total.

- Jusqu’à 225 km de raid en fonction des conditions météo


 

Ce voyage requiert une bonne forme physique et d’aimer la vie au grand air. Transport du matériel, des vivres et des bagages sur les traineaux. Neige et terrain changeants.

5 à 6 heures d’activité par jour, à ne pas négliger.

 

Votre raid est encadré par des Mushers français diplômés du DEJEPS mention « attelage canin » (diplôme français) spécialistes des raids scandinaves.

L’hébergement se fait en chalet traditionnel chez votre guide pour les deux premières nuits et la dernière. Le chalet dispose des éléments suivants : chauffage, courant électrique, douches chaudes,sanitaires, salle de bain, salle à manger commune et cuisine équipée. Sauna dans le chalet.

Pour les nuits en bivouac, le confort est plus sommaire, chauffage au bois, nuits en tente.

Départ assuré dès 3 inscrits.


 

Programme de votre raid du Musher Lapon, expédition en territoire polaire !


 

Jour 1 : Arrivée à Ivalo


Vous serez pris en charge par vos guides à l’aéroport d’Ivalo qui vous emmèneront jusqu’à Kaamanen (environ 80 kms) en voiture. Installation dans le chalet et dans vos chambres.

 

Jour 2 : KAAMANEN - Initiation à la conduite d’attelage

Première randonnée d’environ 25 kms. Les mushers présentent à chacun son attelage : 5 à 6 chiens par traineau. Première initiation et premier essai en forêt et sur lac gelé. Retour en fin d’après midi

au chalet de votre guide.

 

Jour 3 à Jour 7 : RAID de 5 jours, région de KAAMANEN


Départ de Kaamanen avec les mushers pour 5 jours de randonnée, en totale autonomie. Chaque soir nous aurons à monter le bivouac et installer le campement des chiens, faire fondre de la neige ou faire un trou dans le lac avec la tarière pour avoir l’eau nécessaire à nos besoins et ceux des chiens.

Vous parcourrez environ 20 à 40 km par jour en moyenne.

La pause déjeuner de midi se fait en général autour d’un feu de bois.

Sous ces hautes latitudes, les mots « grand froid » prennent toute leur ampleur. En effet, tout est réuni pour rappeler des temps révolus : solitude, froid, isolement, silence à peine troublé par le halètement des chiens et le crissement des patins des traîneaux sur la neige. L’engagement moral peut être important.

De temps en temps, nous croiserons la trace d’un ours, d’un renne, d’un glouton, d’un élan. A la nuit tombante, nous entendrons hurler une meute de loups. Peut être verrez vous comme en 2003, des tétras-lyres ou comme en 2004, des aurores boréales !

Plusieurs itinéraires sont au choix. Le choix se fera une fois sur place, en fonction des conditions météorologiques et nivologiques du moment.

 

Jour 7: Retour au chalet - KAAMANEN


Après 5 jours de raid, vous retournez à Kaamanen dans le chalet de votre guide pour repartir le lendemain direction l’aéroport d’Ivalo.

 

Jour 8 : Départ


Après un copieux petit déjeuner, retour par la route à Ivalo où vos mushers vous reconduisent à l’aéroport.

 


 

Ce raid est accessible à des personnes ayant 18 ans (de 15 à 18 ans nous consulter).

Attention ces informations vous sont communiquées à titre indicatif pour vous aider à préparer votre voyage. Si une modification de date ou de prix intervenait, elle vous serait communiquée lors de votre inscription.

 

Le prix comprend :

- Hébergements : nuits en chalet à Kaamanen,

- Pension complète sauf les repas du jour 1 midi et jour 8,

- Encadrement par des mushers professionnels français,

- Le prêt de la tente pour les nuits en bivouac (en demande à la réservation)

 

Le prix ne comprend pas :

- Le trajet de votre domicile à Kaamanen et retour,

- L’équipement grand froid, le sac de couchage

- Les boissons

- Les repas du jour 1 midi et jour 8,

- Tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique « le prix comprend ».

 

A payer sur place :

- Les boissons,

- Les repas du jour 1 midi et jour 8

- Les dépenses personnelles.

lundi 11 novembre 2013

L'hiver arrive, place aux sports extrêmes!


Sports extrêmes en hiver : découvrez le freeride, le speedriding, le snowkite ou l’escalade sur glace !



 

L’hiver est également une période propice à la pratique de vos sports extrêmes préférés…

Petit tour d’horizon de ce que vous allez pouvoir tester cet hiver !


Découvrez nos séjours dédiés aux sports extrêmes d'hiver sur notre site!
 

Les sports d'hiver sont depuis plusieurs dizaines d'années un laboratoire grandeur nature pour la pratique des sports extrêmes. Repousser ses limites ou simplement essayer quelque chose de différent, chacune de ces variations autour de la glisse et de la montagne propose une alternative ludique et excitante aux sports d'hiver plus « traditionnels ».
Du snowboard au snowkite, du freeride au speed riding, ces sports « tendance» promettent palpitations et sensations fortes. Mais, en retour, ils exigent une bonne préparation et le respect absolu des règles de sécurité en montagne.



Sports extrêmes : avant de se lancer


Les sports extrêmes, plus encore que les autres sports d'hiver, demandent une bonne condition physique : cela permet notamment de réduire le nombre d'accidents et de ne pas présumer de ses capacités.
La préparation physique pour les sports extrêmes comprend les mêmes bases que celle du skieur : elle nécessite une remise en forme préalable ainsi qu'un travail sur la musculature, le souffle et les articulations. Toutefois, une exigence de plus haut niveau est requise pour les sports extrêmes, où danger et plaisir sont étroitement liés. Vous pratiquez le snowboard, le hors pistes, le speed riding, le snow kite ou encore l'alpinisme ? Adoptez les règles de sécurité spécifiques à chacun de ces sports et partez l'esprit tranquille.



Montagne, météo, matériel : les fondamentaux du sport extrême


Connaître son environnement et les risques qu'il peut générer sont essentiels pour la pratique des sports extrêmes en hiver. Etat du manteau neigeux, risques d'avalanche, prévisions météo, sont autant de critères qui détermineront la possibilité d'une sortie free ride ou d'une session d'escalade sur glace.
Côté équipement, la qualité doit être au rendez-vous : choisissez un matériel adapté à la pratique de votre sport et faites-le vérifier par un professionnel, prêtez une attention particulière à vos vêtements (chauds, confortables et imperméables) et protégez-vous du soleil.
Votre sécurité doit être une priorité : avant de partir en vacances d'hiver, vérifiez que vous êtes bien assuré, et n'oubliez pas d'emporter un récepteur de recherche de victimes d'avalanches (ARVA), surtout si vous pratiquez le hors piste.

Le snowboard : ridez en poudreuse

 

 


Inspiré du surf, le snowboard se pratique sur une planche (le « board ») munie de fixations, avec des boots adaptées. La position du corps est de profil, identique à celle du surfeur. Ce sport de glisse est devenu assez populaire, et a donné naissance à des sports dérivés tels le monoboard, le skatesurf ou encore le freestyle.

Les snowboardeurs le savent : leur talon d'Achille, c'est le poignet ! Une attelle de protection qui respecte la mobilité du poignet est toute indiquée : elle évite des fractures situées plus haut sur l'avant-bras en absorbant les forces de compression sur la face dorsale du poignet. En outre, le port du casque est recommandé, voire obligatoire dans certains cas. Ne négligez pas non plus votre dos, vos hanches et votre coccyx : une coque ergonomique vous protègera et minimisera les risques de blessure en cas de chute.

Freeride, hors pistes : sortez des sentiers battus


L'ivresse de la liberté, la sensation unique d'être en osmose avec la nature, le plaisir de tracer son chemin sur une poudreuse immaculée : pas de doute, les sports de glisse hors itinéraires balisés comme le free ride sont très tentants !

Mais attention : n'est pas freerider qui veut ! L'aventure du hors piste doit être extrêmement balisée côté sécurité : il s'agit de connaître les conditions climatiques et du terrain, de partir accompagné, d'informer un proche de son itinéraire...et d'emporter avec  soi tout le matériel de secours en cas d'avalanche : ARVA (détecteur de victime d'avalanche), pelle et sonde sont un minimum.

Le speed riding : vitesse et légèreté

 
 

Le speed riding est un nouveau sport de glisse qui associe ski et parapente afin de défier les lois la gravité. Le speedrider bondit et dévale les pentes, porté par une aile à petite surface. Un cocktail de sensations détonnant, qui demande une excellente condition physique et une formation dispensée par des moniteurs professionnels. Le speed riding étant assimilé au parapente, vous devrez également souscrire une assurance Responsabilité Civile Aérienne (RCA).

Le snow kite : prenez de l'altitude

 
 

Le snow kite, dérivé du kitesurf, est un sport de glisse extrême qui se pratique snowboard ou skis aux pieds, avec une voile de traction (le « kite ») tenue à bout de bras. Spectaculaire et novateur, le snow kite s'adresse à un public averti, capable de gérer des vitesses de plus de 70 km/heure ainsi que des vents parfois violents et imprévisibles. Formation et port du casque sont obligatoires pour savourer ce sport de glisse pas comme les autres.

Alpinisme, escalade sur glace : l'extrême à la verticale

 

 


Vous cherchez l'expérience ultime, le calme et la concentration : prenez de la hauteur et partez à l'assaut d'un sommet ou d'une paroi ! Plus encore que pour les autres sports extrêmes, l'alpinisme et l'escalade sur glace sont des disciplines exigeantes, qui s'adressent à un public parfaitement préparé et averti. Elles nécessitent une maîtrise technique totale, mais aussi un mental d'acier. Avec des guides de haute-montagne, vous pourrez vous initier en toute sécurité.

Partez à l’assaut du sport extrême qui vous correspond !